• Publicité

[Lyon] Groupama Stadium (59.186)

Informations, photos et vidéos des stades de Ligue 1
Accueil de l'Euro 2016

Re: [Lyon] Groupama Stadium (59.186)

Message non lupar TopGone » 17 Fév 2020, 17:48

OL : « Nous discutons avec Groupama pour prolonger l’accord de naming du stade » (Cyrille Groll)
Paris - Publié le lundi 17 février 2020 à 9 h 00 - Entretien n° 175273

« Actuellement, nous discutons avec Groupama pour prolonger l’accord de naming du stade. Nous échangeons également avec d’autres acteurs qui nous ont fait part de leur intérêt. Mais on ne changera pas pour changer, nous irons vers un autre acteur si des raisons de durée ou de montant le justifient. Le premier contrat de Groupama était de trois ans, ce n’est pas assez désormais. Nous souhaitons idéalement avancer sur des contrats de plus long terme », déclare Cyrille Groll, directeur du développement commercial de l’Olympique Lyonnais, à News Tank, le 17/02/2020.

Groupama Rhône-Alpes Auvergne, filiale régionale du groupe français d’assurances et banque, avait acquis, auprès d’OL Groupe, les droits de naming du Groupama Stadium (57 206 places) pour une période de trois saisons (2017-2020), le 12/07/2017.

« À partir de la saison 2020-21, nous aurons un maillot beaucoup plus épuré. Une des conditions sine qua non d’Emirates est de s’afficher en exclusivité sur la face avant des maillots de l’équipe masculine. Emirates s’affichera donc seul sur notre maillot, sans les sponsors pocket actuels (Groupama et MDA) », explique Cyrille Groll à propos d’Emirates (compagnie aérienne), le nouveau partenaire majeur et sponsor maillot principal de l’OL pour 2020-2025.

« Nous souhaitons rediscuter avec l’ensemble des marques et travailler sereinement sur des packages alternatifs. L’idée n’est pas de balayer d’une main l’ensemble des partenaires fidèles avec qui nous travaillons au quotidien, dont certains depuis de nombreuses saisons. Il est important pour nous de ne pas nous détacher de l’ensemble de nos partenaires locaux, régionaux qui constituent une base forte pour l’OL », indique Cyrille Groll, qui répond aux questions de News Tank.

« Le projet OL est unique dans le milieu du football » (C. Groll, OL)

Pouvez-vous nous donner les contours du nouveau partenariat entre l’Olympique Lyonnais et Emirates ?

« Le partenariat avec Emirates représente le plus gros contrat de sponsoring jamais signé par le club jusqu’à présent. Il s’agit d’un accord sur le long terme (cinq saisons, 2020-2025), au-delà de la moyenne des contrats que l’on passe généralement. C’est le début d’une longue histoire.

Nos prises de contact avec Emirates ont débuté il y a un an, après que Paris Saint-Germain (Ligue 1 Conforama) a communiqué sur son nouveau contrat avec Accor, soit la non-reconduction de leur partenariat avec la marque émiratie. Nous n’avons pas fait d’appel d’offres, nous avons discuté de gré à gré avec Emirates. Nous leur avons demandé s’ils avaient toujours des projets pour le marché français. C’était le cas. Ainsi, avec l’agence Infront, nous avons débuté les négociations.

Image
Fly Emirates x OL (visuel maillot non contractuel) - © D.R.

Que signifie votre rapprochement avec Emirates ?

Les grandes marques internationales comme Emirates travaillent avec les meilleurs (Real Madrid CF, AC Milan, Arsenal FC…), les clubs les mieux structurés, ceux basés dans des bassins géographiques stimulant qui permettent à la marque de se doter d’une visibilité forte.

Le projet à l'Olympique Lyonnais est unique dans le milieu du football. Je ne suis pas sûr qu’il en existe de semblables. Certes, il existe des clubs multisports qui réussissent. Mais notre projet ”Full Entertainment” qui comprend un club de football, un partenariat avec LDLC ASVEL, une équipe eSport avec LDLC-OL, un stade, un projet d’arena ou encore un nouveau festival de musique, est très engageant.

Image
Partenariat Emirates - OL - © OL

Lyon est par ailleurs une ville touristique très attractive pour un groupe comme Emirates. C’est une métropole qui se développe dans de nombreux secteurs (gastronomie, technologie…). L’aéroport de Lyon-Saint Exupéry qui se trouve à proximité du stade, est reconnu pour sa modernité technologique (plusieurs fois primée). Le potentiel de développement est fort à Lyon. Tous ces assets sont attrayants pour une marque.

Notre business model à l’OL est singulier, fort et solide. Il y a quelques années, les acteurs du marché avaient du mal à croire à notre modèle. Désormais, avec notre développement et notre déploiement, les annonceurs nous font non seulement confiance, mais sont également prêts à nous accompagner dans notre projet.

Tout le projet du club (LDLC ASVEL, LDLC OL, OL Reign ...) est pris en compte par Emirates dans leur décision de nous accompagner


Est-il possible que votre partenariat avec Emirates soit décliné sur les autres équipes en lien avec l’OL (OL féminin, OL Reign FC, LDLC ASVEL, Team LDLC OL) ?

Nous n’en sommes pas encore là pour le moment. Nous avons encore beaucoup de choses à explorer avec Emirates. Tout le projet de l’OL est pris en compte dans leur décision de nous accompagner. Nous n’avons pas été jusqu’à déployer les dispositifs sponsoring / marketing sur l’ensemble de nos assets. Cela pourra venir au fil du temps, mais il faudra que l’on aille beaucoup plus loin dans notre relation. C’est un objectif pour nous, en tant que club, mais nous voulons procéder étape par étape, choix d’investissement par choix d’investissement.

La venue de « Fly Emirates » sur vos maillots va-t-elle contraindre certains de vos sponsors (épaule, manche, pocket…) à ne plus s’afficher sur vos tenues ?

À partir de la saison 2020-21, nous aurons un maillot beaucoup plus épuré. Une des conditions sine qua non d’Emirates est de s’afficher en exclusivité sur la face avant des maillots de l’équipe masculine. Emirates s’affichera donc seul sur notre maillot, sans les sponsors pocket actuels (Groupama et MDA). À l’OL, nous avions adopté une stratégie d’aligner les différents contrats, à savoir ceux touchant à la Coupe d’Europe et au Championnat de France, pour pouvoir se laisser la porte ouverte. Cela a été une stratégie intéressante et payante : cela signifie afficher entre cinq et sept partenaires sur nos maillots en une saison.

Nous entamons donc un gros travail de renégociation avec les marques pour réaffiner leur partenariat.

Image
Fly Emirates x OL (visuel non officiel) - © D.R.

Cela peut-il poser problème aux marques concernées par ce changement de visibilité ?

Nous souhaitons rediscuter avec l’ensemble des marques et travailler sereinement sur des packages alternatifs. L’idée n’est pas de balayer d’une main l’ensemble des partenaires fidèles avec qui nous travaillons au quotidien, dont certains depuis de nombreuses saisons.

Il est important d’avoir de grandes marques internationales premium, qui nous tirent vers le haut. Cela nous aide en termes de positionnement. Mais il est important pour nous de ne pas nous détacher de l’ensemble de nos partenaires locaux, régionaux qui constituent une base forte pour l’OL. Il faut garder un lien fort avec tous ces supporters du club depuis tant d’années. Nous retravaillons donc l’ensemble de notre dispositif pour avoir un programme de partenariat dans lequel tout le monde s’y retrouve.

Le fait qu’Emirates ait été un partenaire historique du Paris Saint-Germain a-t-il influencé votre décision ?

Image
Emirates, sponsor maillot principal du PSG de 2006-07 à 2018-19 - © http://www.sofoot.com

Pas du tout. Sur un plan sportif, nous sommes en concurrence avec le Paris SG. Côté business, nous avons chacun nos atouts, notre politique. Nous n’avons aucun problème à discuter avec un ancien partenaire du Paris Saint-Germain. Par ailleurs, nous avons déjà des exemples de partenaires communs : Orange ou encore Deliveroo, entre autres, sont partenaires des deux clubs. Il est normal que des marques veuillent s’associer à deux des clubs les plus prestigieux de France.

Comment négociez-vous vos contrats de sponsoring entre l’équipe masculine et l’équipe féminine de l’OL ?

Jusqu’à présent, on séparait vraiment les deux blocs sponsoring équipe féminine / équipe masculine. Nous voulions éviter d’intégrer des partenariats avec l’équipe féminine qui soient sous exploités, noyés dans un partenariat général. Pour éviter ces problématiques-là, nous avons séparé les deux programmes de partenariats. Nous nous concentrions sur les marques qui voulaient vraiment activer leur partenariat avec l’équipe féminine. Il était important de ne pas avoir de sponsors inactifs avec notre équipe féminine. C’est une tendance qui se confirme par ailleurs, de plus en plus de marques font le choix de venir sur l’équipe féminine.

En revanche, cela ne nous empêche pas d’avoir un partenaire sur les deux équipes, comme c’est le cas avec adidas qui est très impliqué sur les deux équipes ou encore Hyundai qui est partenaire principal chez les hommes et fournisseur officiel chez les femmes.

Image

Que va-t-il advenir de Hyundai, suite à la fin de son partenariat avec l’équipe masculine ?

Hyundai et l’OL ont noué un partenariat fort pendant plus de 10 ans. Ils voulaient continuer avec l’équipe masculine. Nous le voulions aussi au départ. Mais une fois que les pistes avec Emirates se sont concrétisées, nous avons dû mettre en balance ce nouvel acteur qui voulait un partenariat face avant seul sur nos maillots, avec un investissement plus important. Même si nous donnions une priorité à Hyundai, la marque ne pouvait pas suivre de ce côté-là.

En revanche, nous sommes toujours en discussion avec Hyundai pour des packages alternatifs importants, Peut-être que nous nous dirigeons vers un partenariat plus large, multi assets. Hyundai est un partenaire très dynamique, qui active beaucoup ses partenariats. C’est primordial pour nous et c’est pour cela que notre entente et notre collaboration fonctionnent si bien. D’où notre envie de continuer notre relation.

Image
Groupama Stadium - © D.R

Où en sont les discussions au sujet du naming du stade, alors que le contrat avec Groupama s’achève au 30/06/2020 ?

Les droits de naming du centre d'entrainement sont compris dans la package namer stade


Actuellement, nous discutons avec Groupama pour prolonger l’accord de naming du stade. Nous échangeons également avec d’autres acteurs qui nous ont fait part de leur intérêt. Mais on ne changera pas pour changer, nous irons vers un autre acteur si des raisons de durée ou de montant le justifient.

Le premier contrat de Groupama était de trois ans, ce n’est pas assez désormais. Nous souhaitons idéalement avancer sur des contrats de plus long terme.

Quid des droits de dénomination de l’OL Academy et du centre d’entraînement ?

Image
Groupama Stadium - © OL

Pour l’OL Academy, il est fort probable que nous détachions le naming de l’accord avec le namer stade. L’OL Academy, qui ne faisait pas partie du périmètre initial du contrat, est entrée plus tard dans les discussions. Mais les droits de dénomination du centre d’entraînement qui est situé sur le même site que le stade à Décines sont compris dans le package.

Sur ces dossiers, nous avons l’avantage d’être propriétaires de notre stade. Nous pouvons donc proposer des accords sur-mesure en fonction des besoins, des objectifs, des montants ou des durées qui découlent des négociations.

Emirates est-il dans la discussion pour le naming du stade ?

Le dossier a été évoqué. Mais l’accord qui a déjà été annoncé ne concerne que le sponsoring le maillot. Le dossier naming est à part.

Beaucoup de grands clubs européens ont noué des partenariats avec des sociétés spécialisées dans les cryptodevises / blockchain. L’OL est-il intéressé ?

Intéressé, oui certainement. Nous sommes très vigilants sur le sujet. Ce marché n’est pas encore bien structuré et sécurisé. L’Olympique Lyonnais est un club coté en bourse et avoir des cryptomonnaies émises par le club, avec des cours variables, n’est pas sans poser de problèmes avec notre propre de cours de bourse, même si cela est séparé. Beaucoup d’éléments restent à travailler. Des programmes de fidélisation sont associés à ces projets : c’est à mon sens l’axe le plus intéressant à développer. Sur les partenariats qui nous ont été présentés jusqu’à présent, les contours et les bénéfices pour le club sont encore parfois troubles. Je crois plus en des projets de social currency que de cryptomonnaie à court terme !

Image
L’OL annonce le rachat du Reign FC le 19/12/2019 - © OL

OL Groupe a fait l’acquisition du Reign FC, une franchise américaine. Peut-on s’attendre à la signature de sponsors communs avec l’OL (masculin ou féminin) dans les prochaines semaines ?

Image

Non seulement c’est possible, mais c’est clairement dans notre stratégie. Nous privilégions cette approche. Des marques qui veulent se développer aux États-Unis, mais également des marques américaines qui cherchent à s’implanter en France nous approchent dans cette optique.

Mastercard, partenaire majeur de l’équipe féminine de l’OL, nous a par exemple demandé de les rencontrer en priorité pour discuter de ce nouvel asset du club qu’est l’OL Reign. L’idée est d’aller plus loin que le partenariat OL, qui était un bon point de départ mais qui pourrait s’étendre à quelque chose de plus grand avec l’équipe américaine.

Vous espérez bénéficier de revenus sponsoring s’élevant à hauteur de 47-50 M€ d’ici 2023-24. Est-ce possible si vous ne disputez pas la Ligue des champions lors de chacune des prochaines saisons ?

La Ligue des champions n’est pas un bonus


La Ligue des champions n’est pas un bonus. Évidemment, avec les retombées de cette compétition, nous sommes plus forts et mieux armés pour aller chercher des partenaires. Nous avons besoin des compétitions européennes pour être visibles. C’est ce qui fait la force du club, ce qui nous permet de toucher de plus en plus de partenaires internationaux. L’OL a été européen lors des 23 dernières saisons. Mais les accidents sont possibles : on peut, sur une saison, ne pas disputer la Ligue des Champions. Les top clubs anglais ne la font pas toujours, mais cela ne les empêche pas de continuer à nouer des partenariats prestigieux. Cependant, notre objectif à l’OL est forcément de disputer la Ligue des Champions chaque saison.

Comment se matérialise votre collaboration avec l’équipe eSport Team LDLC, désormais nommée LDLC OL ?

Image
Partenariat LDLC - OL - © OL

L’idée est de pouvoir créer des synergies dans l’eSport en accompagnant LDLC OL dans son développement. L’organisation en place ne bouge pas, c’est toujours elle qui gère l’équipe eSport. L’OL vient en renfort : nous travaillons ensemble sur des démarches de prospections. Nous aidons l’équipe à aller chercher de nouveaux sponsors, mais nous mettons également Team LDLC en relation avec des partenaires de l’OL que nous avons sondés sur l’eSport ou qui, tout simplement, ont manifesté un intérêt pour la discipline.

Vous avez apposé le logo de l’OL sur le maillot du LDLC ASVEL. Peut-on s’attendre, dans un moyen terme, à ne plus parler du LDLC ASVEL, mais de l’OL Basket ?

Image
Le logo de l’OL sur les maillots du LDLC ASVEL - © D.R.

Ce n’est pas d’actualité aujourd’hui, mais ce n’est pas impossible à terme. Nous avons pris des parts dans l’ASVEL (31,67 %). Tony Parker, le président de l’ASVEL, va intégrer quant à lui le conseil d’administration d’OL Groupe. Il est donc clair que nous cherchons à unir nos forces, à créer une véritable synergie entre deux puissants acteurs de la région.

Certes, le logo de l’OL est désormais visible sur le maillot de l’ASVEL. C’est un signe fort, évidemment. C’est un moyen de communiquer sur notre rapprochement. On peut potentiellement imaginer une collaboration encore plus forte dans un avenir proche…

Vous disposez donc d’une pluralité d’assets pour convaincre les marques ?

Avec ce développement multiple -foot masculin, féminin, en France, aux États-Unis, basketball, eSport- nous avons toute une palette de produits qui touchent tous les secteurs d’activités et toutes les cibles.

Nous pouvons proposer aux marques de véritables partenariats sur-mesure


Notre activité ne se limite pas à ça : nous organisons un festival de musique, le Felyn Stadium Festival, dont la première édition se tiendra au Groupama Stadium les 19 et 20/06/2020 et qui accueillera notamment les Red Hot Chili Peppers. Nous avons également un axe fort de développement à l’international avec des académies en Asie, au Maroc, au Sénégal et au Brésil avec l’Académie Pele…

Ainsi, lorsque nous discutons avec un prospect, nous disposons d’une palette large et diversifiée de produits. Nous pouvons ainsi proposer à des marques de véritables partenariats sur-mesure qui vont être en adéquation avec leurs besoins.

Nous jouons au football depuis 70 ans, et nous essayons désormais de structurer un projet autour du Full Entertainment, inédit en Europe. La future arena va nous permettre de développer les secteurs de la musique et du spectacle, du sport avec le LDLC ASVEL, mais aussi de l’eSport. Pourquoi pas du tennis également, puisque nous allons accueillir sur le site l’académie de Jo-Wilfried Tsonga, la « All In Academy »… Nous allons avoir une multitude de projets et d’offres inédites à proposer.


Fiche n° 2771, créée le 07/03/14 à 14:37 - MàJ le 20/09/19 à 10:22
Cyrille Groll

Image

Image

Image

Olympique Lyonnais
© D.R.Activité : club professionnel français (sections masculine et féminine)

Partenaires premium :
• adidas (équipementier), 2010-2025
• Hyundai (automobile) : sponsor maillot principal, jusqu’en 2019-20
• Veolia (énergie) : sponsor maillot principal en Ligue des champions
• Fly Emirates (compagnie aérienne) : sponsor maillot principal pour les rencontres de Ligue 1 Conforama et de coupes d’europe, sponsor maillot d’entrainement, 2020-2025

Partenaires majeurs, équipe masculine :
• alila (promoteur immobilier) : sponsor dos de maillot en Ligue 1, 2016-2018, sponsor manche (2017-18)
• Groupama Rhône-Alpes Auvergne (assurances) : sponsor pocket droit
• Adéquat (services RH) : sponsor manche en Ligue 1, 2018-2020
• MDA (distribution) : sponsor pocket gauche
• Deliveroo (livraison de repas à domicile) : sponsor haut du dos de maillot, 2019-2022

Partenaires officiels, équipe masculine :
• FDJ-ParionsSports (loterie et paris sportifs) : 2018-2022
• Intermarché (distribution)
• Teddy Smith (prêt-à-porter) : sponsor short face avant, 2019-2021
• Orange (télécommunications)

Fournisseurs officiels, équipe masculine :
• Chapoutier (vins)
• Coca-Cola (boissons), partenaire fondateur Parc OL
• Pernod Ricard (vins et spiritueux)
• Descours & Cabaud (distribution professionnelle)
• McDonald’s (restauration rapide) : 2015-2021
• Groupe SLG (mode) / Moreteau (habilleur)
• Caisse d'Épargne Rhône Alpes (banque) : depuis 2012-13, jusqu’en 2022-23
• Radio Espace (radio)
• EA Sport (éditeur de jeux vidéo)

Partenaire régional :
• Atlantic (chauffage)

Partenaires premium, équipe féminine :
• adidas (équipementier)
• April (assurances) : sponsor maillot principal en championnat, depuis 2011, jusqu’en 2019-20
• Sword (consulting et IT) : sponsor maillot principal en Ligue des Champions et sponsor épaule 2017-2020

Partenaires majeurs, équipe féminine :
• Groupe em2c (promoteur et constructeur immobilier)
• Vicat (matériaux de construction) : sponsor dos de maillot
• Keolis (transport public)
• Leroy Merlin (magasins de bricolage) : sponsor pocket gauche
• Job Station (agence d’intérim)
• Stal Participations (travaux publics) : depuis 2019, partenaire de l’OL depuis 20 ans
• Mastercard (solutions de paiement) : 2019-2022
• Deliveroo (livraison de repas à domicile) : sponsor manche, 2019-2022

Partenaires officiels, équipe féminine :
• Cummins (moteurs industriels)
• McDonald’s (restauration rapide) : 2015-2021
• Crédit Agricole Centre Est (banque) : jusqu’en 2021-22
• MFM Radio (radio)
• Hyundai (automobile), 2018-2020
• Saint-Jean (pâtes fraîches)
• Setreal (ingénierie)
• Herbalife (nutrition), pour 2019-20

Équipementier de l’OL Academy :
• adidas

Partenaires majeurs Groupama OL Academy (centre de formation) :
• Groupama Rhône-Alpes Auvergne (assurances) : nameur
• Clairefontaine (papeterie) : sponsor maillot principal
• McDonald’s (restauration rapide) : 2015-2021
• MDA (distribution)
• alila (promoteur immobilier)

Partenaire officiel Groupama OL Academy :
• Groupe IGS (formation)

Groupama OL Training Center (centre d’entraînement) :
• Groupama Rhône-Alpes Auvergne (assurances) : nameur

Nameur stade :
• Groupama Rhône-Alpes Auvergne (assurances) : Groupama Stadium, 2017-2020, entre 5 et 7 M€ par saison

Partenaires fondateurs stade :
• Coca-Cola (boissons)
• Onet (nettoyage)
• Orange (télécommunications)
• Dalkia (énergie)

Partenaires technologiques stade :
• CNR (énergie)
• Microsoft (IT)
• Parions Sport (offre de paris sportifs de FDJ)
• Sword (consulting et IT)


sport.newstank.fr
Félicitation aux 2-3 rageux de l'OL et d'Aulas qui jouent aujourd'hui les vierges effarouchées, d'avoir fait fuir par leur bave quotidienne les nombreux intervenants qui faisaient vivre autrefois le topic du Parc OL...
Mission accomplished !
************
Image
Avatar de l’utilisateur
TopGone
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 2319
Inscription: 30 Nov 2013, 22:15

Publicité

Re: [Lyon] Groupama Stadium (59.186)

Message non lupar TopGone » 17 Fév 2020, 19:18

Image
Félicitation aux 2-3 rageux de l'OL et d'Aulas qui jouent aujourd'hui les vierges effarouchées, d'avoir fait fuir par leur bave quotidienne les nombreux intervenants qui faisaient vivre autrefois le topic du Parc OL...
Mission accomplished !
************
Image
Avatar de l’utilisateur
TopGone
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 2319
Inscription: 30 Nov 2013, 22:15

Re: [Lyon] Groupama Stadium (59.186)

Message non lupar TopGone » 19 Fév 2020, 20:05

Activité du parc de loisir à côté du Groupama Stadium

City Surf Park arrive en fin d’année 2020

- Complexe de 1200m2
- Plus grand vague indoor d’Europe
- Un restaurant
- Un bar
- Un magasin de surf
- Un Scène
- Plusieurs espaces événementiel

Lien site: https://city-surf-park.com

Image

Image

@MaxOL69
Félicitation aux 2-3 rageux de l'OL et d'Aulas qui jouent aujourd'hui les vierges effarouchées, d'avoir fait fuir par leur bave quotidienne les nombreux intervenants qui faisaient vivre autrefois le topic du Parc OL...
Mission accomplished !
************
Image
Avatar de l’utilisateur
TopGone
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 2319
Inscription: 30 Nov 2013, 22:15

Re: [Lyon] Groupama Stadium (59.186)

Message non lupar TopGone » 20 Fév 2020, 17:36

OLYMPIQUE LYONNAIS

Parc OL : faire du surf à Lyon, c’est bientôt possible

Publié le 20 février 2020
Par Gwendal Chabas

Image

Accolé au Parc OL, le City Surf Park ouvre ses portes à la rentrée 2020. Basé dans le futur complexe OL City, cet espace permettra à tous les amateurs de surf de profiter d’une vague en indoor. Co-président de cette structure, Aymeric Désert est revenu sur ce projet.

Le concept


« Le City Surf Park urbain va ouvrir ses portes à la rentrée 2020. Il contiendra la plus grande vague de surf indoore d’Europe. Tous les niveaux peuvent s’y retrouver car la vague varie de 70 à 150 cm. Les novices pourront donc s’initier à une nouvelle activité en même temps que les plus aguerris perfectionnent leur technique. Dans ce complexe de 1200 m2, il sera également possible de se restaurer tout en profitant de la vue. Les tarifs d’entrée seront dévoilés dans trois mois tout comme le coût de ce projet. On souhaite d’ailleurs à l’avenir le dupliquer. Il sera également possible d’y faire des séminaires, des conventions ou encore des anniversaire. »

Un projet éco-responsable

« Notre technologie est éco-responsable, française et même plus précisément rhônalpine. C’est la première fois qu’une vague est développée de cette manière. On souhaitait réduire le plus possible la consommation d’eau et d’électricité, donc pour donner un ordre d’idée, la vague consommera 430 m3 d’eau, soit l’équivalent de douze ménages français sur une année. Ce système hydromécanique a été mis au point par Hydrostadium, notre partenaire écologique. Il a fallu sept ans de recherches et développement pour créer cet ensemble. Le projet se voulant éco-responsable, l’eau sera chauffée grâce à la récupération thermique. Un couloir éducatif sera également adapté pour sensibiliser les visiteurs à la protection des océans. »

Pourquoi s’installer au complexe OL City ?

« Il faut déjà savoir que nous somme des entrepreneurs indépendants. On n’a eu vent de ce projet de pôle de loisir près du Parc OL et l’Olympique lyonnais a entendu parler de notre projet de City Surf Park. On a eu l’opportunité avec nos réseaux et différentes rencontres, d’installer l’activité à côté du stade. Au-delà d’être supporteur de l’OL, la zone est dynamique, donc c’est une très belle opportunité pour nous. On croit au projet du Parc OL. »

olympique-et-lyonnais.com
Félicitation aux 2-3 rageux de l'OL et d'Aulas qui jouent aujourd'hui les vierges effarouchées, d'avoir fait fuir par leur bave quotidienne les nombreux intervenants qui faisaient vivre autrefois le topic du Parc OL...
Mission accomplished !
************
Image
Avatar de l’utilisateur
TopGone
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 2319
Inscription: 30 Nov 2013, 22:15

Re: [Lyon] Groupama Stadium (59.186)

Message non lupar TopGone » 21 Fév 2020, 10:46

City Surf Park arrive en fin d’année 2020

- Complexe de 1200m2
- Plus grand vague indoor d’Europe
- Un restaurant
- Un bar
- Un magasin de surf
- Un Scène
- Plusieurs espaces événementiel

Lien site: https://city-surf-park.com

@MaxOL69


Le parc de loisir de OL City comportera aussi

- Une brasserie Ninkasi
- Un multiplex de loisir du groupe Altiplano (2500m²)
- Une salle de sport Appart fitness (2300m²)
- Une boulangerie de la Maison Hénon
- Un restaurant Brut Butcher
- Un restaurant La Salad’rit
- Un bowling (3300m²)
- Un foot en salle (4300m²)
- Un terrain de padel
Félicitation aux 2-3 rageux de l'OL et d'Aulas qui jouent aujourd'hui les vierges effarouchées, d'avoir fait fuir par leur bave quotidienne les nombreux intervenants qui faisaient vivre autrefois le topic du Parc OL...
Mission accomplished !
************
Image
Avatar de l’utilisateur
TopGone
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 2319
Inscription: 30 Nov 2013, 22:15

Re: [Lyon] Groupama Stadium (59.186)

Message non lupar TopGone » 21 Fév 2020, 11:10

OL City nord-ouest :

Image
Mdalexanber (skyscrapercity)

Image
Mdalexanber (skyscrapercity)

Image
Mdalexanber (skyscrapercity)

Image
Mdalexanber (skyscrapercity)

Image
Mdalexanber (skyscrapercity)

Image
Mdalexanber (skyscrapercity)

Image
Mdalexanber (skyscrapercity)

Image
Mdalexanber (skyscrapercity)
Dernière édition par TopGone le 21 Fév 2020, 11:19, édité 1 fois.
Félicitation aux 2-3 rageux de l'OL et d'Aulas qui jouent aujourd'hui les vierges effarouchées, d'avoir fait fuir par leur bave quotidienne les nombreux intervenants qui faisaient vivre autrefois le topic du Parc OL...
Mission accomplished !
************
Image
Avatar de l’utilisateur
TopGone
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 2319
Inscription: 30 Nov 2013, 22:15

Re: [Lyon] Groupama Stadium (59.186)

Message non lupar TopGone » 21 Fév 2020, 11:13

Image

Image
@CarineGalli
Félicitation aux 2-3 rageux de l'OL et d'Aulas qui jouent aujourd'hui les vierges effarouchées, d'avoir fait fuir par leur bave quotidienne les nombreux intervenants qui faisaient vivre autrefois le topic du Parc OL...
Mission accomplished !
************
Image
Avatar de l’utilisateur
TopGone
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 2319
Inscription: 30 Nov 2013, 22:15

Re: [Lyon] Groupama Stadium (59.186)

Message non lupar TopGone » 21 Fév 2020, 12:10

Félicitation aux 2-3 rageux de l'OL et d'Aulas qui jouent aujourd'hui les vierges effarouchées, d'avoir fait fuir par leur bave quotidienne les nombreux intervenants qui faisaient vivre autrefois le topic du Parc OL...
Mission accomplished !
************
Image
Avatar de l’utilisateur
TopGone
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 2319
Inscription: 30 Nov 2013, 22:15

Re: [Lyon] Groupama Stadium (59.186)

Message non lupar TopGone » 23 Fév 2020, 13:29

Image
@CafeCommerceOL

Félicitation aux 2-3 rageux de l'OL et d'Aulas qui jouent aujourd'hui les vierges effarouchées, d'avoir fait fuir par leur bave quotidienne les nombreux intervenants qui faisaient vivre autrefois le topic du Parc OL...
Mission accomplished !
************
Image
Avatar de l’utilisateur
TopGone
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 2319
Inscription: 30 Nov 2013, 22:15

Re: [Lyon] Groupama Stadium (59.186)

Message non lupar TopGone » 28 Fév 2020, 00:43

OL - Juventus Ligue des Champions 1/8 aller : 57 335 spectateurs

Image
@SocialGones

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Félicitation aux 2-3 rageux de l'OL et d'Aulas qui jouent aujourd'hui les vierges effarouchées, d'avoir fait fuir par leur bave quotidienne les nombreux intervenants qui faisaient vivre autrefois le topic du Parc OL...
Mission accomplished !
************
Image
Avatar de l’utilisateur
TopGone
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 2319
Inscription: 30 Nov 2013, 22:15

Re: [Lyon] Groupama Stadium (59.186)

Message non lupar TopGone » 07 Mar 2020, 21:37

OL CITY : LE NOUVEAU PÔLE D'ACTIVITÉS LOISIRS & SPORTS DE LA MÉTROPOLE LYONNAISE
Publié le 06 mars 2020 à 15:00:00 par MG

Image

Depuis l’inauguration de son nouveau stade, en janvier 2016, l’Olympique Lyonnais dispose, à l’instar des plus grands clubs européens, d’une enceinte qui s’inscrit dans le cadre du projet global "OL City". OL City a été imaginé dans la stratégie "Full Entertainment" du club pour devenir « Le » nouveau pôle d’activités Loisirs & Sports de la Métropole Lyonnaise. Son développement se poursuit, retrouvez en détail quelques informations autour des projets OL City déjà en fonctionnement et ceux qui ouvriront prochainement.

OL City se compose du Groupama Stadium avec ses grands événements (matchs, concerts et spectacles) mais aussi ses activités proposées à destination de tous les publics (séminaires, visites de stade, OL Le Musée, la brasserie Bocuse, street art ...).

Plusieurs infrastructures sont déjà opérationnelles tel que l’hôtel "Kopster", le pôle médical du Grand Large, le laboratoire de biologie médicale « Unilians » et l’immeuble de bureaux « les Loges ». D’autres projets devraient bientôt voir le jour avec l'Arena, l’immeuble de bureaux « le Stadium », le Centre de Loisirs et l'Académie de Tennis de Jo-Wilfried Tsonga.




PÔLE DE LOISIRS
Le pôle de loisirs, en cours de construction, accueillera les visiteurs à l'automne 2020.


Sur plus de 23 250 m² le nouveau pôle de loisirs de l’est lyonnais proposera au public de nombreuses zones d’activités et de loisirs : parcours ninja, bowling, billard, laser-game, mini-golf, vague de surf, escape game, fitness, padel, badminton, jeu d’arcade, karaoké, funclimb ainsi que de nombreuses autres activités sur près de 80% de l’espace total du bâtiment. Des restaurants, brasseries et fast-foods dont le célèbre brasseur lyonnais Ninkasi seront également proposés au public et ouverts tous les jours.

Image


ACADÉMIE DE TENNIS « ALL IN ACADEMY »
La structure de formation d’entraînement de haut niveau par Jo-Wilfried Tsonga et Thierry Ascione ouvrira ses portes en septembre 2021.


3.5 hectares d’installations haut de gamme pour accueillir le meilleur du tennis de demain. Basée sur un concept fort et novateur, la All In Academy sera une structure de haut niveau, alliant sport, passion et études, animée par la volonté d'évoluer dans un cadre propice à l'épanouissement par le tennis.

Image


ARENA
L’Arena sera la plus grande salle événementielle de France en dehors de Paris. Sa mise en exploitation devrait intervenir à l’horizon 2023 avec comme objectif une centaine d’événements par an.


L’OL sera propriétaire à 100% de cette nouvelle aréna qui permettra d’accueillir des événements sportifs jusqu’à 12 500 personnes parmi lesquels : 17 matches d’Euroligue de LDLC Asvel (suite au renforcement de la synergie entre les deux clubs) , des compétitions d’eSports (suite à la fusion de son équipe FIFA avec LDLC pour créer la team LDLC OL) et l’accueil de deux grands tournois de tennis en lien avec le lancement de la « All In Academy ». L’Arena proposera également plus de 85 spectacles/concerts pouvant accueillir jusqu’à 16 000 personnes, des séminaires et événements BtoB de grande ampleur avec une capacité allant jusqu’à 4 000 personnes.

L’aréna se situera à proximité du stade et de la gare de tramway pour en faciliter l’accès.

Image


L’ACCESSIBILITÉ QUOTIDIENNE AU STADE
Projet phare depuis la construction du stade, les navettes tramway T3, qui desservent le stade les jours d’événements, proposeront une desserte quotidienne entre la Soie et OL City dès l’automne 2020 avec l'arrivée du T3 bis. Ce projet permettra de renforcer les connexions péri-urbaines autour de la Métropole.


Le Tramway T3 Bis desservira donc OL City quotidiennement depuis la station Vaulx-En-Velin la Soie avec une fréquence renforcée de 15 minutes en heures de pointe. Les tramways qui partiront de la Soie pour rejoindre le Stade en s’arrêtant à chaque station intermédiaire, offriront, sur ce tronçon, 25% de capacité supplémentaire aux voyageurs de la ligne. Également, depuis juillet 2019, deux navettes autonomes « Navya », véhicules sans conducteur, intégrées au réseau TCL, offrent une connexion directe entre la station Décines Grand Large de la ligne de tramway T3 et le Stade.

Image


OL CITY , UN PROJET DE DÉVELOPPEMENT MAJEUR DE L’EST LYONNAIS
Depuis son ouverture en Janvier 2016, le Groupama Stadium a accueilli plus de 6 millions de visiteurs qui sont venus assister à un match ou à un événement. Le Groupama Stadium a dépassé cette année les 2 millions de visiteurs. En 2024, près de 4 millions de visiteurs par an sont attendus.


OL City favorise le développement de l’employabilité. La construction d’OL City et de l’Arena devrait générer plus de 2 000 emplois durant la phase de construction et à terme devrait pérenniser près de 1 000 emplois lors de la mise en exploitation. Enfin, 2 600 emplois sont attendus à terme en jour de match ou d’événement (contre actuellement un millier).


OL CITY : LES OFFRES ACTUELLES


Image


PÔLE MÉDICAL & LABORATOIRE DE BIOLOGIES MÉDICALES « UNILIANS »
Le pôle médical du Grand Large propose une offre de santé étendue à destination des sportifs mais également pour tous les publics. Dans un bâtiment de 3000 m², répartis sur 6 étages, 30 médecins assurent des consultations regroupant une vingtaine de spécialités. Un second immeuble accueille le laboratoire d’analyses et le siège social d’Unilians (Union des laboratoires d’analyses de biologie médicales – Loire, Rhône, Ain et Isère) sur 2 300 m² spécialisé dans les tests salivaires.


KOPSTER HÔTEL
Ouvert depuis octobre 2018, cet hôtel de 142 chambres de 3* du groupe Lavorel offre des solutions d’hébergement de qualité aux voyageurs professionnels, touristes et fans venant assister aux événements sportifs et musicaux.


IMMEUBLES DE BUREAUX "LES LOGES" ET "LE STADIUM"
L’immeuble de bureaux « Les Loges » situé en face du stade accueille une partie des équipes du Club et de nombreuses entreprises. Un second immeuble de bureaux « Le Stadium » est en cours de construction à proximité immédiate du Pôle de Loisirs.

ol.fr
Félicitation aux 2-3 rageux de l'OL et d'Aulas qui jouent aujourd'hui les vierges effarouchées, d'avoir fait fuir par leur bave quotidienne les nombreux intervenants qui faisaient vivre autrefois le topic du Parc OL...
Mission accomplished !
************
Image
Avatar de l’utilisateur
TopGone
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 2319
Inscription: 30 Nov 2013, 22:15

Re: [Lyon] Groupama Stadium (59.186)

Message non lupar micky07 » 08 Mar 2020, 13:35

Bonjour a tous!

J'aimerai prendre des places pour le match OL/Bayern en féminines mais en voulant prendre les places en virage nord il est indiqué le message suivent "L'ensemble du Virage Nord Inférieur (blocs 001, 002, 003, 004 et 005) est en placement libre debout"
Cela veut-il dire qu'ils vont enlever les sièges dans le virage?
micky07
Newbie
Newbie
 
Messages: 2
Inscription: 08 Mar 2020, 13:24

Re: [Lyon] Groupama Stadium (59.186)

Message non lupar jonjon » 08 Mar 2020, 18:48

Non, ça veut juste dire que tu peux te placer n'importe où
jonjon
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 1112
Inscription: 15 Juil 2011, 09:43

Re: [Lyon] Groupama Stadium (59.186)

Message non lupar micky07 » 08 Mar 2020, 19:16

merci pour la reponse :gooood:
micky07
Newbie
Newbie
 
Messages: 2
Inscription: 08 Mar 2020, 13:24

Re: [Lyon] Groupama Stadium (59.186)

Message non lupar TopGone » 10 Mar 2020, 17:27

Le match France - Finlande qui devait se dérouler au ParcOL le 31/03 se jouera finalement au Stade de France, toujours à huis clos.
Le ParcOL devrait en contre partie récupérer un match qualificatif de l'EDF l'année prochaine, sans doute contre la Suède. (N. Le Graet)
Félicitation aux 2-3 rageux de l'OL et d'Aulas qui jouent aujourd'hui les vierges effarouchées, d'avoir fait fuir par leur bave quotidienne les nombreux intervenants qui faisaient vivre autrefois le topic du Parc OL...
Mission accomplished !
************
Image
Avatar de l’utilisateur
TopGone
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 2319
Inscription: 30 Nov 2013, 22:15

PrécédenteSuivante


  • Publicité

Retourner vers Ligue 1

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 50 invités