• Publicité

[Madrid] Stade Vicente Calderon (55,005) - Atletico Madrid

Tout sur les stades de la Primera División

Re: [Madrid] Stade Vicente Calderon (55,005) - Atletico Medr

Message non lupar Def » 06 Déc 2011, 10:59

j 'en ai pas vu non plus! mais je trouve ca "flagrant" non?
Nouvelle Vidéo :)
--->https://vimeo.com/99353545<---
Avatar de l’utilisateur
Def
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 796
Inscription: 25 Aoû 2011, 23:15

Publicité

Re: [Madrid] Stade Vicente Calderon (55,005) - Atletico Medr

Message non lupar Momo61 » 06 Déc 2011, 11:30

Oui c'est vrai.

Sinon autre info :

Por su parte, el arquitecto Emilio Cruz desveló algunos detalles del estadio. Reconoció que el Ayuntamiento les obliga a que el estadio sea adaptable a pista de atletismo, por si Madrid es elegida algún día sede de los Juegos Olímpicos.


ie la mairie de Madrid a obligé l'architecte à prévoir la possibilité de mise en place d'une piste d'athlétisme si Madrid obtient un jour les JO.
Momo61
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 695
Inscription: 19 Mai 2011, 08:49

Re: [Madrid] Stade Vicente Calderon (55,005) - Atletico Medr

Message non lupar neon972 » 06 Déc 2011, 13:39

Momo61 a écrit:Oui c'est vrai.

Sinon autre info :

Por su parte, el arquitecto Emilio Cruz desveló algunos detalles del estadio. Reconoció que el Ayuntamiento les obliga a que el estadio sea adaptable a pista de atletismo, por si Madrid es elegida algún día sede de los Juegos Olímpicos.


ie la mairie de Madrid a obligé l'architecte à prévoir la possibilité de mise en place d'une piste d'athlétisme si Madrid obtient un jour les JO.


En effet la mairie a obligé atlético a prevoir une piste atlhétisme au cas ou il se verrait attribue les jo, les architectes on prevus en cas de besoin la possibilité de modifier la structure pour intaller une piste mais elle sera enlevé une fois les jo terminé.
dans ce lien traduire c'est en espagnol:

http://www.mundodeportivo.com/20111206/ ... 46128.html


Sinon des detaisl suplemaires:
Le nouveau stade de l'Atletico Madrid commence à prendre forme. Ce lundi et enveloppé par environ 500 personnes, les responsables du club, Hôtel de Ville et la Communauté de Madrid ont présenté un projet qui devrait voir le jour pour la saison 2014-2015 et aura une capacité de 70.000 spectateurs. Le terrain, qui est construit sur le peigne, vous pouvez devenir Stade olympique, enfin, si Madrid obtient le 2020 Jeux Olympiques.
Le nouveau stade de l'Atletico Madrid sera prêt pour la saison 2014-2015. Au moins c'est l'intention de toutes les parties impliquées dans le projet, le club, Hôtel de Ville, la Communauté et la compagnie de bière Mahou-qui, le lundi participé à la Crystal Palace Patio de Cibeles, le venir de ce qui sera nouvelle arène de Rojiblanco . Dans un gala qui a réuni environ 500 personnalités du monde du sport, y compris la première équipe d'Atletico Madrid et ses sociétés affiliées et les anciens joueurs et entraîneurs en matière de politique et la culture, l'Atletico président a souligné son intention que le nouveau stade va devenir la marque distinctive de l'Atletico Madrid. «Pendant trois saisons, le club est engagé dans un processus de changement de grandir et de rivaliser avec les grands clubs, Cherry noté. Le nouveau stade est le projet principal de ce projet." Et cette nouvelle image passe par un spectaculaire couverture sera le symbole du nouveau stade et conservera l'actuelle «peigne» que les noms de l'arène sportive. Cette couverture, permettant la couverture à cent pour cent des 70.000 sites qui ont le champ se propage comme un raz de marée autour des gradins et atteint 42 mètres de hauteur sur un terrain plus élevé. L'un des architectes responsables du projet, Antonio Croix-étude et Ortiz-Cruz, a expliqué lors de la cérémonie de la transformation du peigne de son inauguration en 1994, jusqu'à concurrence d'un projet qui servent aussi de stade d'athlétisme à Madrid si elle devient lieu pour les Jeux olympiques de 2020. Dans ce cas, le projet permet d'enlever le bas des marches pour étendre la zone du champ et de faire le suivi. "Nous voulions faire un terrain de football, pas un stade d'athlétisme dans laquelle le football est joué." Le projet va aussi devenir une sorte de rouge et blanc ville dans laquelle, comme l'explique le manager du club, Clément Villaverde, il y aura une résidence pour jeunes joueurs, un terrain pour les tribunaux de l'équipe de jeunes, le golf, le tennis et de paddle et piscines "pour toute la famille sportive." Le terrain, qui vise à accueillir des compétitions de haut niveau, et finale de la Champions League, l'UEFA ou la Coupe du monde hypothétique, tenue en Espagne, a également plus de 7000 places VIP, un espace de stationnement pour 3000 voitures, ainsi que l'amélioration des communications et de l'accessibilité que l'actuel Vicente Calderon. Villaverde, qui ont participé dans l'acte à la place de Miguel Angel Gil Marin, en l'absence d'un accident domestique, a souligné que le club espère entrer à environ 20 millions d'euros par saison grâce à cette nouvelle infraetructura. «C'est une estimation que nous avons fait pour la plus grande capacité et la location du stade pour d'autres usages», at-il souligné. Le maire de Madrid, Alberto Ruiz Gallardón, se souvient pour sa part que le stade actuel, le Vicente Calderón, se joindront à le projet de «Parc de la rivière" Rio Madrid. «Le sentiment d'athlétisme et feront partie du cœur des gens du pays», a souligné le maire. Gallardón a aussi décrit le complexe futur stade comme un "moderne, accessible, fonctionnel et bien branché." "Atletico est toujours le même, le maire a conclu. Il ne fait aucune différence qui est dans la région métropolitaine, le Calderón ou dans ce nouveau bâtiment moderne." Et avant le moment central de la Fondation Gala-présentation de la maquette du -nouveau stade, vice-président de la Communauté et ministre de la Culture et des Sports, Ignacio Gonzalez a insisté sur la même idée. "Ce stade va faire de ce rêve Atletico dit. Mais la transformation sera également important pour la ville, et il va récupérer de l'espace du peigne et renforce la candidature olympique de Madrid."
(dsl pour les faute j'ais utile google traduction)

Nouvelle Video stade
http://www.youtube.com/watch?v=r0P659nh ... _embedded#!
Avatar de l’utilisateur
neon972
Full Member
Full Member
 
Messages: 117
Inscription: 21 Déc 2010, 15:22

Re: [Madrid] Stade Vicente Calderon (55,005) - Atletico Madr

Message non lupar bastienelmano77 » 16 Jan 2012, 21:23

Quelques photos prises par mes soins lors d'un voyage à Madrid !!
Fichiers joints
Capture d’écran 2012-01-16 à 21.18.47.png
Capture d’écran 2012-01-16 à 21.18.47.png (915.19 Kio) Vu 9680 fois
Capture d’écran 2012-01-16 à 21.18.39.png
Capture d’écran 2012-01-16 à 21.18.39.png (891.43 Kio) Vu 9680 fois
Capture d’écran 2012-01-16 à 21.18.08.png
Capture d’écran 2012-01-16 à 21.18.08.png (883.94 Kio) Vu 9680 fois
Capture d’écran 2012-01-16 à 21.17.58.png
Capture d’écran 2012-01-16 à 21.17.58.png (901.39 Kio) Vu 9680 fois
"Ilusión es mi camino, Victoria mi destino" Slogan selección Española coupe du monde 2010
Avatar de l’utilisateur
bastienelmano77
Newbie
Newbie
 
Messages: 18
Inscription: 16 Jan 2012, 20:34

Re: [Madrid] Stade Vicente Calderon (55,005) - Atletico Madr

Message non lupar ZIZOU » 17 Sep 2012, 12:46

On était au derby rojiblanco de Madrid

En ce dimanche, il a plu des buts lors du derby rojiblanco opposant l’Atlético Madrid au Rayo Vallecano (4-3). Mais l’intérêt était aussi ailleurs. En tribunes ou aux abords du Vicente Calderón, par exemple. Récit d’une soirée plaisante.

Tout Madrid ne tire pas la gueule. Au nord, bien sûr, le monument de Santiago Bernabéu fait grise mine. La faute à un foutu Sanchez Pizjuán et quelques querelles internes. Mais bien plus au sud, aux bords du fleuve Manzanares, l’Estadio Vicente Calderón vit une période bien plus faste. Alors, en ce dimanche soir de derby opposant les Colchoneros de l'Atlético à leurs voisins de Vallecas, quartier populaire de la capitale, les rayures rouges et blanches ont le sourire. Dans le métro qui mène les aficionados à la station Piramides, on est détendu. « On vient tout de même de mettre une taule à Chelsea, on n'a pas encore perdu de la saison et on a Falcao. Ça donne pas mal de raisons de ne pas faire la tronche », confirme Miguel, un sac de cervezas fraîches dans la main droite. La crise économique peut bien attendre 90 minutes avant de reprendre le dessus. Ce que ne contrediront surtout pas les vendeurs de pipas et de bocadillos autour du stade. Il reste encore trois-quarts d’heure à tuer avant le coup d’envoi, le temps pour eux de vider un stock bien garni.

Apéro géant et exposition de trophées

Les abords de l’Estadio affichent d’ailleurs déjà complets. Pour ce troisième derby de Madrid, les velléités ne sont franchement pas à l’antagonisme exacerbé. Miguel, toujours : « Tu sais, avec le Rayo Vallecano, la rivalité n’est pas féroce. Forcément qu’on ne va pas déclarer notre amour pour ce club, mais c’est un peu comme notre petit frère, notre Getafe à nous. » Par là, le quadragénaire moustachu rappelle la crise qu’a vécu le fanion de Vallecas lors de la dernière décennie. Une galère financière dont le Rayo s’est sorti grâce à l’investissement de proches de l’Atlético Madrid. D’où la fameuse rayure oblique recouvrant le jersey du Vallecano. Pour s’apercevoir de cette amitié dissimulée, la Guardia Civil, CRS locaux, sourit. Un exploit pour ces gros bras, plutôt habitués à la chaleur du vrai derby de Madrid, celui du Real. La police à cheval, elle, surplombe les apéros improvisés. Le football sans conservateur, en somme.

À un quart d’heure du démarrage des hostilités footballistiques, le monde s’agglutine, un brin éméché, dans les entrailles du rustique Vicente Calderón. La direction rojiblanca, histoire de chauffer l’ambiance, présente son escouade de handball. L’occasion pour le néo-Madrilène Xavier Barrachet de se parfaire avec la chaude atmosphère de la Frente Atlético. Des Ultras qui vont ensuite être servis par la présentation du trophée glané en principauté. Sous une haie d’honneur des résidents de Vallecas, les ouailles de Simeone rentrent sur le pré, Supercoupe d’Europe dans les mains. Les « Campeones, campeones » descendent des travées. La bande à Falcao, elle, ne boude pas son plaisir. Dans cette ambiance festive, on en oublierait presque qu’il y a un match à jouer. Et à gagner pour l’Atlético. Pour rendre la fête encore plus folle, et accessoirement s’asseoir au classement devant le voisin blanc.

Ambiance bonne enfant et « hijos de putas »

Toujours en digestion de cet accueil princier, l’Atlético démarre au petit trot. Un détail pour la Frente qui entame sa deuxième prestation saisonnière après la réception de l’Athletic Bilbao. Les classiques reprennent donc leur droit au rythme des « Hijos de putas negros » (le Rayo évoluant dans une liquette noire). Sans vraiment s’en rendre compte, le cadran affiche bientôt la demi-heure de jeu. Le moment choisi par la sentinelle Mario Suárez pour défraîchir le tableau d’affichage. Cette partie est enfin lancée et les intonations redoublent. Avec ces trois points provisoires de plus dans l’escarcelle, les Rojiblancos le savent, ils sont devant l’ennemi merengue au classement. Alors, telle une obligation, c'est au tour des « Madrilistas, hijos de putas » de faire leurs apparitions. Une poésie qui ne choque pas le millier de Vallecanos qui reprend en cœur la partition anti-Maison Blanche. Côté gazon, le ballon circule tranquillement, les 22 acteurs n’opérant qu’un minimum syndical. Le divertissement est ailleurs. Même depuis la tribune de presse bien vide.

La pause réglementaire permet aux quelques 45 000 fessiers de se dégourdir les jambes et d’aller enfiler quelques Mahau. Sans alcool, pour leur plus grand malheur. Une hydratation pour les gosiers qui se veut des plus bénéfiques. Sitôt repris, le match s’enflamme. En l’espace de sept minutes, l’écart grimpe à 4-0. Le local Koke, le chouchou Arda Turan et la star Falcao y vont de leur banderille. Il n’en fallait pas plus pour exciter un public déjà bien enthousiaste. Les supporters franjirrojos, eux, ne baissent pas pavillon. Et se la jouent même grande classe lors de la sortie de Diego Costa, ex de la maison, en l’ovationnant à l’heure de jeu. La dernière demi-heure ressemble étrangement à l’échauffement entraperçu lors du premier acte. Grâce à la rentrée du Monténégrin Andrija Delibašić – un nom impossible à prononcer pour les journalistes ibères –, le suspens est relancé. Par deux fois, le tout frais entrant score. Puis c’est au tour du joueur de futsal Leo de ramener Vallecas à une petite unité. Les sifflets commencent à se faire entendre. Sauf du côté de la Frente, toujours là pour lancer de nouveaux chants. Au final, la remuntada n’aura lieu, et les 22 acteurs se quittent bons amis sur un 4-3. Les uns ayant ramenés les trois points, les autres montrant une grinta essentielle pour le maintien. Dans les tribunes, la partie est terminée depuis dix minutes, et on entend toujours les banlieusards vociférer. Attention, lundi, c’est boulot. Et le retour des galères.

Par Robin Delorme, au Vicente Calderón
http://www.sofoot.com/on-etait-au-derby ... 61787.html
"Celui qui renonce à devenir meilleur cesse déjà d'être bon", proverbe du...FC Nantes !
Avatar de l’utilisateur
ZIZOU
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 720
Inscription: 23 Avr 2011, 14:52

Re: [Madrid] Stade Vicente Calderon (55,005) - Atletico Madr

Message non lupar garden » 17 Oct 2012, 10:03

Quelques photos de l'équipe de france à Vicente calderon :

1.jpg


2.jpg
2.jpg (87.4 Kio) Vu 8984 fois


3.jpg
3.jpg (80.58 Kio) Vu 8984 fois
Normandie [*]Fort et Vert[*]
Avatar de l’utilisateur
garden
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 1093
Inscription: 29 Nov 2011, 12:49

Re: [Madrid] Stade Vicente Calderon (55,005) - Atletico Madr

Message non lupar GregSertic » 17 Oct 2012, 11:00

Image
GregSertic
Full Member
Full Member
 
Messages: 153
Inscription: 12 Oct 2010, 20:23

Re: [Madrid] Stade Vicente Calderon (55,005) - Atletico Madr

Message non lupar tfc93 » 30 Avr 2013, 10:31

Photos de mon voyage à madrid pour le match Atletico madrid real madrid, meme si le match etait moyen superbe stade et superbe ambiance :gooood:
Fichiers joints
real3.JPG
real2.JPG
real.JPG
Avatar de l’utilisateur
tfc93
Sr. Member
Sr. Member
 
Messages: 482
Inscription: 30 Mar 2012, 21:44

Re: [Madrid] Stade Vicente Calderon (55,005) - Atletico Madr

Message non lupar hate88 » 19 Mai 2014, 15:27

Assistance Liga.
Image

Assistance ligue des champions.
Image

Assistance coupe du roi.
Image
Avatar de l’utilisateur
hate88
Full Member
Full Member
 
Messages: 182
Inscription: 01 Mai 2012, 13:55

Re: [Madrid] Stade Vicente Calderon (55,005) - Atletico Madr

Message non lupar wilson28 » 11 Nov 2015, 16:20

Vicente Calderón Noviembre 2014.jpg
Nur der BVB !
Avatar de l’utilisateur
wilson28
Hero Member
Hero Member
 
Messages: 550
Inscription: 02 Juin 2011, 14:15

Re: [Madrid] Stade Vicente Calderon (55,005) - Atletico Madr

Message non lupar manu du 42 » 16 Avr 2019, 23:24

Bonjour,

Quelqu'un sait si le stade se visiter toujours ?

Merci !
En vert et contre tous !

Matches à : Geoffroy Guichard - Louis II - Abbé Deschanps - Stade de France - Gerland - stade de l'Aube - Gaston Gérard - Auguste Delaune - San Siro - Parc des sports d'Annecy - stade Jean Laville - Matmut Atlantique

Visités : stade olympique de Barcelone - Stade panathénaïque - arena amsterdam - Camp Nou - Allianz arena
Avatar de l’utilisateur
manu du 42
Full Member
Full Member
 
Messages: 236
Inscription: 04 Oct 2011, 20:01

Re: [Madrid] Stade Vicente Calderon (55,005) - Atletico Madr

Message non lupar FloBvt » 17 Avr 2019, 08:20

Au vu de cet article de fin mars, et des photos attenantes, je ne pense pas... :(

https://www.standard.co.uk/sport/footba ... 01771.html
FloBvt
Newbie
Newbie
 
Messages: 5
Inscription: 06 Aoû 2018, 15:52

Précédente


  • Publicité

Retourner vers Liga

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité